LES OBJECTIFS

«Ma mission consiste à combler le cœur humain de compassion, 
de grâce et d’amour universel, qui devront se propager à toutes les régions, 
les pays et les peuples de ce monde. 
De faire d’une véritable religion du cœur le principe fondamental de sa propre vie.

De permettre à chaque personne d’aimer Dieu, d’aimer tout un chacun,
d’être au service de tous et de respecter chaque personne, car Dieu est omniprésent
et demeure en toute forme. Mon but est l’unité. Je transmets le message
de l’unité de la vie et de vivre dans l’unité.

C’est là le chemin qui mène à la paix en ce monde.
C’est la mission de ma vie et je prie pour qu’elle s’accomplisse».

Sant Kirpal Singh

C’est avec cette source d’inspiration qu’Unity of Man se dédie à:
– to encourage man to discover his higher self and to live a conscious life

– encourager sur le chemin de sa quête du Soi supérieur et de développer une pleine conscience dans son existence.

– transmettre le message d’une spiritualité qui relève du lien naturel entre l’âme et Dieu et  représente le fondement d’une coexistence pacifique entre les hommes.

– promouvoir la tolérance religieuse en mettant en évidence l’essence spirituelle commune présente au cœur de toutes les religions.

– redonner un sens aux valeurs éthiques essentielles fondant l’humanité telle que la solidarité et le respect envers les individus et envers les peuples.

– aider les êtres dans le besoin en appliquant la devise « aide à l’auto-assistance » - actuellement concentré dans les régions du Nord de l’Inde.

Tout au long de ses années d’enseignement, Kirpal a rappelé inlassablement que dans l’enseignement originel de tous les grands maîtres spirituels, l’accomplissement spirituel authentique n’a rien à voir avec l’occultisme, les pouvoirs surnaturels et les pratiques ésotériques, qui se sont développées au fil du temps, devenant des entraves sur le cheminement spirituel.

CONCERNANT UNITY OF MAN

Avec sa dernière lettre circulaire datée du 25 mai 1974, Kirpal exprima son point de vue en termes explicites et donna des directives précises concernant le mouvement Unity of Man.

 

Sant Kirpal Singh

1/ L’homme, à l’échelon le plus élevé de toute la création, est globalement le même partout. Tous les hommes naissent de la même manière, obtiennent tous les bienfaits de la nature d’une façon semblable, possèdent une structure intérieure et extérieure identique et sont contrôlés dans le corps par la même Force diversement appelée « Dieu », « Verbe », « Naam », etc. Tous les hommes sont semblables en tant qu’âmes, vénérant le même Dieu et ils sont des entités conscientes ; étant de la même essence que Dieu, ils sont membres de Sa famille et ainsi ils sont reliés les uns aux autres en tant que frères et sœurs en Lui.

2/ Tous les maîtres et enseignants spirituels éveillés et éclairés venus en ce monde à diverses périodes et en des lieux différents, ont invariablement souligné cette Vérité dans un langage et avec une manière d’être qui leur était propre. Selon eux, tous les hommes ne forment qu’une seule et même entité malgré le fait qu’ils appartiennent à des classes sociales et à des religions confessionnelles distinctes.

3/ Guru Nanak, le grand enseignant et messie de la paix a dit : la disposition la plus remarquable consiste à s’élever dans la Fraternité universelle ; oui, à considérer toute la création à l’égal de soi-même.

4/ L’ancien mantra indien, Vasudeva Kutumb Bukam, énonce aussi le même principe : le monde entier forme une seule famille. Cependant il est un fait connu de tous que malgré des prédications faites de long en large par différents dignitaires religieux et responsables sociaux professant l’unité de l’homme, le monde d’aujourd’hui est déchiré par des luttes intestines et des tensions de toute nature et présente vraiment un bien triste spectacle. Nous voyons bien trop souvent des individus en guerre les uns contre les autres et des frères à couteaux tirés avec leurs propres parents et amis. De même, les états sont constamment impliqués entres eux dans des conflits et des disputes, mettant ainsi à mal l’ordre et la paix. Il semble que la cause première de cette situation d’aujourd’hui est que l’évangile de l’unité de l’homme, bien que largement accepté en théorie, n’a pas séduit l’humanité dans son ensemble qui ne l’a ainsi pas transposé en pratique. Il n’en reste que de grands discours faits à partir d’intérêts personnels.

5/ Il est unanimement accepté le fait que le plus grand défi qui nous attend en tant qu’être humain consiste à unir l’âme avec l’âme souveraine, ou Dieu. C’est pour cette raison qu’il est dit que le corps physique représente le véritable temple de Dieu à l’intérieur duquel Il demeure. Toutes les religions décrivent des Voies et des méthodes, paraissant aussi variées les unes des autres mais qui s’engagent dans la même direction sans qu’il soit nécessaire pour cela de passer d’une religion à une autre. Pour atteindre le but, l’on doit seulement suivre avec détermination et sincérité les lignes directrices tracées par les portes-flambeaux qui nous ont précédés.

6/ Il est cependant nécessaire de fournir de grands efforts pour parachever l’Unité de l’homme. Nous devons reconnaître que chaque être humain est, à même titre que nous-mêmes, un membre à part entière de la fraternité et qu’il bénéficie évidement des mêmes droits et privilèges qui sont les nôtres. C’est pourquoi nous devons nous assurer qu’au-delà du bien-être de notre propre enfant, celui de notre voisin ne manque de rien ; si nous mettons ceci en pratique, une grande partie des conflits actuels seront dépassés. Chacun de nous développera une reconnaissance, un respect et une compréhension mutuelle envers les autres, débarrassant ainsi les injustices évidentes de la vie. En procédant de cette façon, au fur et à mesure que s’affermira la reconnaissance et la compréhension mutuelle, elles deviendront une force vitale formant un réservoir de sentiments communautaires qui, à leur tour feront s’accroitre la sociabilité et finalement l’humilité –une priorité nécessaire à l’heure actuelle.

7/ La Conférence Mondiale pour l’Unité de l’homme tenue en février 1974 à Delhi fut un appel lancé au monde. Cette conférence était certainement la première de ce genre mise sur pied depuis l’époque d’Ashoka le Grand et célébrée à l’échelle humaine dans la noble intention d’encourager l’accès à la fraternité universelle qui, à son tour, mènera à l’harmonie universelle. Ce message de l’unité de l’homme doit atteindre le cœur de chaque être humain indépendamment de son étiquette religieuse et sociale afin que chacun puisse se sentir concerné et se sente capable de le mettre en pratique dans sa vie de tous les jours et de le transmettre à d’autre personne ; en agissant ainsi, c’est l’ensemble de la société humaine qui peut se réformer. En fait, l’unité existe déjà : en tant qu’être humain – nous sommes tous nés de façon identique et nous avons reçu de Dieu les mêmes privilèges ; et en tant qu’âme – chacun de nous est une goutte de l’Océan de toute-conscience appelé Dieu et que nous vénérons sous différents noms ; mais nous avons oublié cette Unité. Nous devons simplement faire revivre cette connaissance.

8/ Cette campagne mondiale pour l’unité de l’homme n’a pas pour intention de nuire de quelque façon que ce soit aux structures sociales et religieuses existantes. En fait, chacun doit œuvrer pour le bien de l’humanité de la même manière que celle exercée jusqu’ici. Cependant, ajouté à cela, cette campagne doit propager cet appel à l’unité de l’homme avec tous les moyens disponibles afin que son message puisse trouver son chemin à travers les mésententes et les méfiances mutuelles jusqu’à émouvoir le cœur de chaque être humain. De plus, cette campagne doit se répandre non pas au moyen de débats intellectuels mais avec un ardent désir et un dévouement sincère afin de traduire en pratique l’unité de l’homme pour qu’elle devienne ainsi une réelle force vivifiante. La démarche à suivre doit se faire par une autodiscipline et en étant soi-même un exemple à suivre plutôt que par de grandes explications et commentaires.

9/ Il serait bon de préciser le fait que la campagne pour l’unité de l’homme devra être menée au-delà du niveau des religions sans en aucun cas en affecter en aucune manière les ordres religieux ou sociaux en place. En pratique, elle doit recevoir la bénédiction et le soutien de tous ceux qui croient en l’évangile de l’unité de l’homme et qui peuvent lui procurer du dynamisme en présentant cet évangile dans le cœur de chaque être humain de son entourage et en le convaincant de la nécessité de le mettre en pratique dans sa vie de tous les jours. Cette campagne ne sera jamais assimilée avec Ruhani Satsang ou avec aucune autre organisation similaire. L’enthousiasme dont feront preuve ses partisans sera la véritable force en action derrière cette campagne.

10/ Il est donc demandé avec empressement à tous ceux qui ont foi en l’unité de l’homme et qui souhaitent porter son message, d’œuvrer sans discontinuer afin qu’il puisse atteindre le coin le plus reculé du monde.

Une conférence pour l’unité de l’homme pareille à celle tenue en Orient à Delhi pourrait être organisée en Occident – toutes deux demeurant en parfaite corrélation.

 

 

Sous-catégories

 

 

Our purpose in this world is very uniqe, and we should love others as we do love our dear ones. This is the way to expand our own self to embrace the whole humanity, and prove ourselves as human beings in the true sense of the word.

Harbhajan Singh

 
 
 

 

 


In-Honour-of-Dr.-Harbhajan-Singh Titel

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

READ MORE
"There is only one solution"
Address to the audience of the Plenary Session at the UN World Conference on Human Rights, Vienna, 18 June 1993, given by Dr Harbhajan Singh